Les compétences de demain
dans nos collèges, aujourd’hui.

Agriculture adaptée au climat : les principes de base

Coût :$0
(jusqu’à une valeur de 750 $)

Secteur

Durée

24 heures

Format

Langues

Anglais

Dates de début

Octobre 30, 2023 | Décembre 11, 2023

Dates limites d'inscription

Décembre 8, 2023

À propos de cette microcertification

Les gaz à effet de serre (GES), notamment le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) et l’oxyde nitreux (N2O), absorbent le rayonnement solaire et retiennent la chaleur dans l’atmosphère, agissant ainsi comme une serre ou une couche d’isolation pour la Terre.  Au Canada, 10 % des émissions de GES proviennent de la production végétale et animale, à l’exclusion des émissions liées à l’utilisation de combustibles fossiles ou à la production d’engrais. L’Île-du-Prince-Édouard atteint 23 % des émissions de gaz à effet de serre.

Les microcertifications de ce volet sont :

Qu'allez-vous apprendre?

À la fin de cette microcertification, les apprenants développeront des stratégies propres à la ferme en lien à leur site d’exploitation pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et pour augmenter la séquestration du carbone.

L’évaluation de cette microcertification exigera des apprenants qu’ils développent un plan pour leur site d’exploitation qui inclut :

  • ​Examiner les actifs actuels, les défis et les possibilités de leur site d’exploitation;
  • ​Créer des objectifs d’agriculture adaptée au climat pour leur site d’exploitation;
  • ​Justifier le choix de stratégies agricoles particulières pour réduire les émissions de GES et augmenter la séquestration du carbone, en s’appuyant sur la recherche et les meilleures pratiques existantes;
  • Développer un plan de mise en œuvre pour les stratégies choisies.

Pour développer leurs compétences, les apprenants devront :

  • Observer les meilleures pratiques en action;
  • ​Examiner les effets particuliers des pratiques agricoles sur les émissions de GES et la séquestration du carbone :
    • ​Les apprenants étudieront et analyseront les preuves et les meilleures pratiques qui réduisent les émissions de GES et qui augmentent la séquestration du carbone, y compris la transition vers des combustibles propres, l’agriculture de précision, l’amélioration de carbone du sol, l’agroforesterie, la restauration des zones humides, l’irrigation de précision et la collecte des eaux de pluie.
  • ​Sélectionner des stratégies qui correspondent aux objectifs opérationnels; anticiper l’impact de la mise en œuvre des stratégies sélectionnées; mesurer le succès des stratégies.

Comment cette microcertification vous forme-t-elle à une économie à faible émission de carbone?

Cette microcertification aborde les principales sources d’émissions de GES dans l’agriculture et aidera les apprenants à identifier les pratiques de gestion agricole permettant de réduire les émissions de GES et de séquestrer le carbone grâce à des solutions alternatives aux combustibles fossiles, à la gestion des terres et à la gestion de l’eau. En se fondant sur les recherches actuelles et les pratiques exemplaires, les apprenants développeront des stratégies propres à leur site d’exploitation agricole afin de réduire les émissions de GES et d’augmenter la séquestration du carbone.

Abonnez-vous dès aujourd’hui aux nouvelles annonces et aux mises à jour des microcertifications.

La liste des formations de Voie Rapide, propulsée par les Collèges canadiens pour une relance économique résiliente, est évolutive et constamment mise à jour. Abonnez-vous pour ne rien manquer de Voie Rapide, l’avenir de l’emploi au Canada
Les champs suivis d’un * sont obligatoires.
Secteurs d’intérêts: (Cochez tout ce qui s’applique)